Roberto Negro - Compagnie: Merci pour le Poisson

S’il est né à Turin de parents italiens c’est à Kinshasa, au Zaïre, dans un milieu francophone, que Roberto Negro a grandi et fait ses premières expériences musicales. Un début de parcours atypique pour ce pianiste qui aime à emprunter des chemins de traverse. Membre fondateur du foisonnant collectif orléanais Tricollectif, tout comme Théo Ceccaldi, il est multiplie les rencontres et les expérimentations interdisciplinaires, que ce soit avec le théâtre et notamment la compagnie les Veilleurs de la metteuse en scène Emilie Leroux, la poésie et la littérature congolaise, la vidéo pour son projet solo « Kings and Bastards ». Coup de coeur de l’académie Charles Cros 2017, il obtient en 2018 une Victoire du Jazz pour son album « Dadada » avec Emile Parisien et Michele Rabbia

Site Internet
Facebook
Youtube
Domaines d’intervention de Full Rhizome en co-production avec Merci pour le Poisson :

Administration / structuration
Création
Production discographique
Spectacle / Diffusion
PRÉVISIONS
Création et enregistrement du nouvel album de DADADAavec Émile Parisien et Michele Rabbia
Création : avril 2019
Enregistrement : août 2019 & sortie au 1er trimestre 2020
Aides : Adami, Spedidam

Reprise « Celui qui transporte des œufs ne se bagarre pas » Valentin Ceccaldi, Marcel Balboné, Bart Maris
Reprise : novembre 2019
Partenaires : L’Empreinte scène nationale de Brive-Tulle
Aides : Adami, Spedidam

Reprise «Les Métanuits invitent le Quatuor Béla »
Reprise : juillet 2018
Coproductions : Les Détours de Babel, Abbaye de Noirlac, Le Triton
Aides : DRAC, Spedidam

RÉALISATIONS
ROBERTO NEGRO « KINGS & BASTARDS »
Résidence : Le Comptoir (Fontenay sous Bois) en juin 2018 et le Studio de l’Ermitage (Paris) en septembre 2018
Coproduction : Le Studio de l’Ermitage
Disque : sortie le 5 octobre 2018 chez Cam Jazz (Distribution PIAS)
Aides : Adami, Mairie de Paris, Spedidam
© 2018 FULL RHIZOME - Site web : Alto - solutions artistiques
Mentions légales